Abbaye de Bonnefont

Abbaye de Bonnefont

Bienvenue sur le site de l’ Abbaye de Bonnefont. L’abbaye de Bonnefont est située sur les communes de Proupiary et de Sepx, dans la Haute-Garonne dans la région Midi-Pyrénées.

Fondée en 1136 sur des terres offertes par Flandrine de Montpezat et ses fils, l’abbaye cistercienne de Bonnefont a joué un rôle dans le Comminges d’un point de vue religieux, artistique, agricole, économique et même politique. Ainsi, l’abbaye a prospéré en créant de nouvelles abbayes : Abbaye de Villelongue, Abbaye de Boulbonne, Abbaye de Pérignac, Abbaye de Nizors et deux abbayes en Espagne Fontclar et Labaix4; et d’autre part en construisant des bastides : Boussens, Carbonne, Plaisance du Touch, Lestelle de Saint-Martory… et des granges.

Si le déclin progressif de la communauté s’est amorcé à partir du 14 siècle, c’est la Révolution qui mit un terme à l’activité des moines. L’abbaye fut alors vendue comme Bien national, puis ses descendants s’occupèrent de la démanteler. Ses éléments se retrouvent ainsi dispersés (portail de la salle capitulaire à Saint-Martory, façade de l’abbatiale à Touille…). Une grande partie du cloître est à Saint-Gaudens, le reste aux États-Unis au musée des cloîtres de New York.

Dans les années 1980, deux associations ont racheté le site afin d’assurer sa sauvegarde. Grâce à leur intervention, l’abbaye de Bonnefont fut classée Monument historique en 1984. Des travaux de fouilles et de restaurations ont ensuite été réalisés.

Depuis 2010, la Communauté de communes du canton de Saint-Martory a racheté l’abbaye et réalise, chaque année, de nouvelles restaurations de bâtiments restants : la porterie en 2013 et, en 2014, le cellier du bâtiment des convers dont la charpente en bois a été consolidée et ses baies romanes ornées de vitraux d’inspiration cistercienne.