Autour de l’Abbaye

phpThumb_generated_thumbnail-150x150Site archéologique de Montmaurin

Au cœur de la campagne gasconne, découvrez les vestiges de la villa gallo-romaine de Montmaurin, l’une des plus vastes connues en France.
En savoir plus sur : http://montmaurin.monuments-nationaux.fr/


Entree-du-Musee-forum-de-l-Aurignacien-150x150Musée-Forum de l’Aurignacien

C’est en 1852 que Jean-Baptiste Bonnemaison, un ouvrier carrier d’Aurignac, découvre par hasard lors de travaux d’empierrement d’une route, un abri dissimulé par des roches recouvertes de végétation. En plongeant son bras dans une petite ouverture à flanc de colline, il extrait un os et découvre, derrière une dalle verticale, plusieurs squelettes et des dents de grands mammifères.

La découverte est alors signalée au paléontologue Edouard Lartet qui se rend à Aurignac en 1860 et entreprend la fouille de l’abri. En creusant, il découvrit un abondant matériel archéologique : des silex taillés, du bois de renne travaillé par l’homme, les restes d’un foyer et des ossements d’une faune aujourd’hui disparue (grand ours des cavernes, mammouth, hyène des cavernes, rhinocéros laineux… ). Cette découverte majeure à un double retentissement scientifique pour Lartet. Elle lui permet de prouver « l’ancienneté géologique de l’homme » et de contribuer au développement d’une nouvelle discipline naissante : la Préhistoire.


Saint-Bertrand-de-Comminges_cathédraleSaint Bertand de Comminges

Ce site emblématique du Comminges est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Autour de la cathédrale Sainte-Marie de Saint-Bertrand de Comminges (XIè-XIIè) s’étend le site Antique datant de la première moitié du IIème siècle après J.C. Saint-Bertrand de Comminges est aujourd’hui un bel ensemble architectural de caractère. Le site reçoit environ 200 000 visiteurs par an.

En savoir plus 


La-Station-2-008-150x150Stations de Ski du Comminges

La partie montagnarde du Comminges constitue une partie des Pyrénées Centrales. Elle comprend 4 stations de ski.

270px-Cathédrale_Saint-Bertrand_de_Comminges-Cloitre-150x150Chemins de l’Art roman en Comminges

Entre 1080 et 1150, l’Art roman connait son apogée dans le Comminges et s’affirme de façon remarquable dans des sites emblématiques comme l’église Saint-Just de Valcabrère. Très peu de cloîtres ont échappé à la destruction totale et les constructions comme celles de Saint-Gaudens ou Saint-Bertrand de Comminges qui ont survécu in situ sont les témoins essentiels de l’évolution de la scultpture des Pyrénées Centrales à une époque où celle-çi s’inspire des influences aragonaises ou toulousaines.
Extrait de ‘Les chemins pyrénéens de l’art roman’ (2008).

En savoir plus


Collégiale de Saint Gaudens

Découvrez la collégiale dédiée à Saint-Pierre et Saint-Gaudens, magnifique édifice roman des XIème et XIIème siècles. Située sur les chemins de pèlerinage vers Saint-Jacques de Compostelle, elle a été l’oeuvre d’artisans et de compagnons talentueux.
L’édifice roman du XIe siècle, à plan basilical pyrénéen à trois nefs, a été construit sur un édifice plus ancien.
Il fut agrandi avec la construction du cloître et de la salle capitulaire aux XIIe et XIIIe siècles. Puis celle du portail latéral Nord au XVIe siècle.
Cet ensemble fut restauré ainsi que le clocher aux XIXe et XXe siècles.

En savoir plus 


Bagnères-de-Luchon_vallée_de_Luchon_(1)Luchon

Avec sa station thermale dont l’origine remonte à l’Antiquité, ses stations de ski (Superbagnères, Peyragudes ainsi que la petite station de Bourg d’oueil située dans la vallée du Larboust), la ville de Luchon, classée Grand site Midi-Pyrénées, est une belle cité au caractère montagnard. Elle offre des départs de balades de randonnées vers les plus hauts sommets des Pyrénées Centrales.

En savoir plus


Saint-Just_de_Valcabrère,_Basilique_Saint-Just-PM_13471Saint-Just de Valcabrère

La basilique Saint-Just de Valcabrère, XIIe siècle, est l’un des plus beaux témoignages de l’art roman pyrénéen.
Sa sobre élégance étonne encore, tout comme les nombreuses pierres de remploi, issues des ruines de la ville antique toute proche, qui ont servi à sa construction.

En savoir plus 


chateau-valmirandeChâteau de Valmirande

Ensemble créé « ex nihilo » à partir de 1892 par le Baron de Lassus. De style Néo-renaissance, le château et ses dépendances ont été édifiés par l’architecte bordelais Louis Garros. Conciergerie à l’entrée du domaine. Dépendances (écuries, sellerie) à l’extrémité ouest. Château prolongé à l’est par une chapelle (1902-1905), vitraux, marbres, sacré cœur de L. Barrias. Le parc, d’une quarantaine d’hectares (tulipiers de Virginie, hêtres pourpres, cèdres du Liban…), conçu par Eugène Bülher est classé « Jardin remarquable ».

En savoir plus


280px-Église_Saint-Jean-Baptiste_de_MontréjeauBastide de Montréjeau

Montréjeau est situé en limite sud-ouest du département de la Haute-Garonne. Montréjeau, chef-lieu de canton de l’Arrondissement de Saint-Gaudens, fait partie de ce que l’on appelle le Pays de Rivière. Ville située à environ 460 mètres d’altitude, Montréjeau est le trait d’union entre un monde rural préservant son identité et une vie citadine avec ses services, ses commerces de proximité et son activité culturelle.

En savoir plus sur : http://www.mairie-montrejeau.fr/fr/notre-bastide/d%C3%A9couverte-de-notre-bastide.html


e%CC%81glise1Eglise Saint-Pierre Saint-Pé-d’Ardet

Cette église romane est érigée sur le point le plus élevé du village. Elle était entourée de remparts dont quelques vestiges subsistent. Devant l’église, sur l’emplacement de la nécropole gallo-romaine, de nombreuses auges cinéraires, en marbre de St Béat, ont été mises au jour (certaines sont exposées au musée des Olivetains de St Bertrand de Comminges), d’autres sont intégrées dans la maçonnerie de l’église. L’édifice a été probablement construit sur l’emplacement d’un lieu de culte antique dont l’importance est signalée par la présence de nombreux autels votifs, réemployés dans l’église ou découverts dans le village et ses alentours. Arthae et Jupiter étaient alors les principales divinités vénérées.

En savoir plus sur : http://www.mairie-saintpedardet31.fr/fr/tourisme-et-loisirs/le-patrimoine.html


PanoramaVilla gallo-romaine, Montmaurin

Au premier siècle de notre ère un riche romain implanta sur les terres fertiles de la vallée de la Save, une villa composée de son habitation entourée d’une vingtaine de bâtiments agricoles, l’ensemble sur 18 hectares étant clos d’un côté par la rivière et sur les trois autres par un mur. La surface cultivée du domaine devait s’étendre sur plusieurs centaines d’hectares où travaillaient des esclaves et des colons (métayers).

En savoir plus sur : http://montmaurin.fr/patrimoine/patrimoine-archeologique/


 

prehistolab_0Musée Forum de l’Aurignacien

Conçu pour s’adresser à tous les publics, le Musée-forum de l’Aurignacien est dédié au site d’Aurignac et à la compréhension de la culture aurignacienne.
Le parcours du musée se décline en trois modules :

Module 1 : La quête des origines de l’Homme.
Module 2 : Une découverte fortuite… Mais capitale.
Module 3 : La culture Aurignacienne.

En savoir plus sur : http://www.musee-aurignacien.com/fr/aujourdhui-au-musee-0